Ce qu’il faut connaître du délai de rotation de stock

par | Août 24, 2022 | conseils

Pour une meilleure indication de la qualité et quantité de la marchandise en stock et de l’administration des stocks, beaucoup de sociétés utilisent le ratio de rotation. Cet élément leur est bénéfique sur plusieurs plans et mérite d’être bien calculé. Ainsi, en quoi consiste franchement un délai de rotation des provisions et comment s’en servir ? Que signifie chaque résultat obtenu après les calculs ? Cet article se penche sur cet aspect et vous aide à mieux l’utiliser.

La signification d’un délai de rotation des stocks

Le délai des stocks est un élément indicateur de la qualité de performance des activités et du fonctionnement d’une entreprise. En effet, la rotation des réserves signifie la période pendant laquelle les produits de stockage d’une société se renouvellent. De ce fait, cet indicateur détermine plus ou moins la durée moyenne pour que des produits demeurent en réserve. D’autant plus que les marchandises subissent des rotations du circuit de ventes, de décaissements, d’achats et d’encaissements.

Ainsi, le ratio des stocks permet aux entrepreneurs d’analyser et de déterminer la bonne santé ou pas de leurs activités commerciales. Et aussi d’avoir un point de vue prévisionnel sur certaines décisions pour une probable amélioration de la gestion. Aussi, cela aide à savoir l’état de dégradation des marchandises en stock.

Le processus de calcul à adopter

Le calcul du ratio de rotation se fait sur un temps donné et en utilisant le stock modéré. Ce dernier correspondant à la moitié de l’addition du lot final et du lot initial durant une durée qui est bien fixée. Autrement dit, il faut diviser par deux l’ensemble de la somme des réserves finales et initiales.

Ensuite, il faut procéder au calcul grâce à deux moyens. Le premier est le rapport qui se situe entre le lot moyen et le coût d’achat des articles qui sont vendus. Quant au deuxième, il faut le calculer en divisant le chiffre d’affaires par le stock moyen.

Exprimant la période de jours moyenne où un produit peut rester en stockage, les délais de rotations sont toujours déterminés en fonction de jours.

Les procédures d’interprétation

Pour mieux interpréter le ratio des provisions, il faut prendre en compte plusieurs paramètres en faisant des études comparées. Par exemple, il doit être mis en comparaison avec les moyennes des structures du domaine identique que son entreprise. Puisqu’un long ratio ne suggère pas toujours l’existence d’un problème sur le plan économique. De même, pour identifier les articles impliqués par les délais longs, il faut essayer de comparer les ratios de l’entreprise avec celui de chacun des produits. C’est une méthode pour déterminer les différences qui existent entre eux.

Par ailleurs, lorsque le quotient de rotation des différents stocks de la structure reste faible, cela veut dire qu’ils tournent assez rapidement. Une analyse approfondie est alors à effectuer sur le prix des articles. Celui-ci eut être lié au fait que les achats sont sous-estimés. Du coup, l’entreprise s’expose à une rupture de provision. Du coup, elle ne peut plus assurer les ventes aux clients. Le pourcentage d’achat baisse donc.

En ce qui concerne les pourcentages à degré élevé, ils sont sujets à une freinte et au vol. Mais, quant au taux qui ne tourne presque pratiquement pas, il représente un coût d’immobilisation. En ce sens qu’il s’agit de l’un des caractères du BFR avec le temps de l’acquittement des clients et des fournisseurs.

Somme toute, le taux de rotations des articles en réserve aide les dirigeants des sociétés à procéder à une meilleure gestion de leurs activités commerciales. Alors, il faut bien l’étudier grâce aux différents calculs possibles.