Les terminaux de paiement pour entreprise

par | Juin 24, 2022 | business

Les entreprises ont un objectif très simple : vendre des services et/ou des produits. Dans cet objectif précis, elles doivent viser une clientèle potentielle très précise. Une clientèle qui a besoin des produits ou des services proposés. Si l’on visualise généralement ces consommateurs comme des particuliers lambda classés en tranche d’âge, il existe une autre cible possible pour les entreprises : d’autres entreprises.

Le B2B

Le terme B2B signifie Business-to-Business. En somme, cela désigne des entreprises qui interagissent avec d’autres entreprises. Cela peut notamment se remarquer avec les entreprises dédiées au SEO et au référencement web, dont le marché principal concerne des entreprises qui essaient d’améliorer leur positionnement sur internet. Mais il existe un produit bien plus évident qui est destiné aux entreprises : le terminal de paiement électronique . En effet, il est l’outil par excellence de n’importe quelle entreprise physique, au point d’en devenir un symbole. Ils sont aussi le parfait exemple du B2B, car qui d’autre qu’une entreprise peut se servir d’un terminal de paiement ?

On peut donc s’intéresser un peu plus à cet outil du quotidien, finalement aussi habituel qu’indispensable.

82437-820-payment-terminal-6655731_1920

La communication entre les entreprises et les terminaux de paiements

Pour rappel, un terminal de paiement est un appareil électronique qui a la capacité de lire les données d’une carte bancaire afin de procéder à un paiement. Pour ce faire, il communique avec un serveur d’authentification à distance. Il est particulièrement dans le commerce et son usage est si régulier qu’il en est aujourd’hui une norme.

De ce fait, n’importe quelle entreprise qui souhaite s’implanter physiquement quelque part doit recourir, à un moment ou à un autre, à un terminal de paiement. Et donc, prendre contact avec une entreprise qui en vend. On peut d’ailleurs considérer cette prise de contact comme une forme de premier pas obligatoire à répéter. Les entreprises ne fonctionnent pas individuellement. Aucune entreprise ne peut évidemment tout produire par elle-même. Elle doit compter sur le savoir-faire d’autres entreprises afin de parvenir à fonctionner convenablement. Cette prise de contact pour l’achat d’un terminal de paiement constitue parfois le début d’un carnet d’adresses de partenaire voué à prendre de l’ampleur et à grossir.

Il est donc important pour une entreprise débutante de garder un contact avec les autres entreprises, pour peu que ces dernières soient parvenues à être efficaces.

Les différents terminaux de paiements

Pour revenir sur le cas du terminal de paiement, il faut d’abord savoir qu’il existe trois grandes catégories :

Les terminaux de paiement portable : comme son nom l’indique, les terminaux portables sont faciles à transporter. Ils sont intéressants, dans la mesure où ils s’adaptent à toutes les situations grâce à leur maniabilité. La transmission de leur transaction peut s’effectuer de trois façons : en IP, en RTC et en 3G.

Les terminaux de paiement fixes : parfaitement adapté au comptoir, il a bien moins de chance de faire une mauvaise chute et d’être endommagé que son équivalent portable. Néanmoins, leur transmission de transaction est la même : en IP, en RTC et en 3G.

Les terminaux de paiement mPOS : souvent d’une taille réduite et se servant du Bluetooth, ce terminal de paiement est encore plus facilement transportable que le terminal portable habituel. Il est avant tout adapté aux livraisons, aux transports ou encore aux taxis.

Ainsi, il existe plusieurs formes de terminaux de paiement. Un outil indispensable à toute entreprise qui leur rappelle aussi qu’elles ne peuvent fonctionner en étant absolument indépendantes.